CONSO Comeos, la fédération du commerce et des services, met en garde le public contre de faux bons d’achat de plusieurs centaines d’euros circulant sur les réseaux sociaux.

«Ces bons n’ont aucune valeur. Leur seul but est de collecter des informations concernant les internautes qui mordent à l’hameçon. Un profil Facebook, une adresse e-mail, une adresse IP ou même des adresses physiques peuvent ainsi être collectés et revendus à prix d’or à des spammeurs», met en garde Comeos.

«Après Colruyt, Kruidvat, Delhaize et Aldi, c’est au tour d’Ikea d’en faire les frais. Le faux bon Ikea a déjà été partagé des dizaines de milliers de fois sur les médias sociaux», souligne Comeos qui indique que ce phénomène est récurrent sur les réseaux sociaux. Comeos recommande aux consommateurs de faire preuve de prudence face à ces arnaques et de ne jamais introduire de données personnelles sur des sites web qui ne sont pas les émetteurs du bon d’achat.