article abonné offert

CONSO

Nouvel étiquetage: un milliard d’euros pour être écouté

Nouvel étiquetage: un milliard d’euros pour être écouté

C’est en 2011 que les eurodéputés avaient votécette législation. Au termede très longues discussions. Reporters / Abaca

Pour défendre ses intérêts dans les débats sur ce nouvel étiquetage, l’industrie alimentaire n’a pas ménagé sa peine: elle aurait dépensé un milliard d’euros pour «informer» les parlementaires européens. Autant dire que face à cette débauche de moyens, les associations de protection des consommateurs ne faisaient pas le poids. L’occasion d’une plongée dans le monde du lobbying européen.