ENQUÊTE

Pourquoi les nouvelles étiquettes rateront leur cible

Pourquoi les nouvelles étiquettes rateront leur cible

De nouvelles étiquettes sur les produits préemballés: qu’est-ce que ça va changer? EdA - Jacques DUCHATEAU

Le 13 décembre, tous les produits alimentaires préemballés seront soumis à une nouvelle réglementation européenne. Objectif: mieux informer le consommateur. Et partant, l’amener à mieux réguler son alimentation. Efficace? Nous avons mené l’enquête et la conclusion s’impose: ce nouveau système va protéger la consommation plus que le consommateur.

Les eurodéputés ont voté ce règlement en 2 011 mais ce n’est que le 13 décembre qu’il sera obligatoire: il fallait donner le temps à l’industrie alimentaire de s’y préparer.

Mais les grandes préoccupations de la Commission européenne quant à la santé seront-elles rencontrées? Les consommateurs seront-ils vraiment mieux informés?
 

La réaction de nos experts

(Les liens suivants sont réservés à nos abonnés)

Pierre-Nicolas Schwab, professeur en marketing et auteur du blog IntoTheMinds: «Il faut être naïf pour y voir plus de protection»

Claude Pecheux, professeur à la Fucam et à l’UCL: «Le système des feux tricolores aurait été une belle avancée mais ce n’est pas suffisant »

Martin Pigeon, expert du CEO (Observatoire des lobbies): «L’industrie a avoué avoir dépensé un milliard d’euros pour être entendue».

Marie-Eve Laporte, chercheuse à l'Université de Paris à la chaire "Marques et valeurs": «L’industrie comprend toujours plus vite les comportements»


+ À lire dans L’Avenir de ce samedi, sur tablette iPad ou Android et sur PC