BLACK-OUT -

200 mégawatts économisés selon Lampiris

200 mégawatts économisés selon Lampiris

Illustration.

Le «Test national black-out» organisé ce soir par Lampiris, demandant à 140 000 inscrits de diminuer leur consommation d’électricité, a permis «d’économiser» près de 200 MW. Soit l’équivalent de la production d’une centaine d’éoliennes, selon le fournisseur d’électricité. Opération réussie, donc.

Entre 18h et 19h30, quelque 137 000 ménages qui s’étaient inscrits sur le site du fournisseur d’électricité Lampiris ont été invités, via un sms, à participer au test «Test national black-out», en diminuant leur consommation d’électricité. Le but de l’opération était double: sensibiliser le public au risque de pénurie cet hiver, et vérifier si un tel effort collectif aura un réel impact sur la consommation à l’échelle du pays.

Dans les deux cas, l’opération semble une réussite, estime Lampiris, qui a su convaincre un quart de ses clients (et même des non-clients) a participer à ce test grandeur nature. Et «si on regarde les graphiques entre le niveau prévisionnel de consommation d’électricité et le niveau réel durant cette période critique, on voit entre le début et la fin de la période qu’il y a un décrochage de 200 MW, soit l’équivalent d’une centaine d’éoliennes ou la moitié de la production d’une petite centrale nucléaire», explique Olivier Lechien, porte-parole pour l’opération.

La moitié d’une tranche

200 MW, c’est aussi un peu moins de la moitié représentée par une des six tranches de délestage tel que prévu par Elia, ce qui représente 500 MW. «Bien sûr, c’est encore difficile de parler de résultats. On va devoir affiner ces chiffres, vérifier qu’il y a bien eu un effet immédiat de l’opération. Il faut rester prudent, c’est la première fois qu’on organisait ce genre de test», poursuit Olivier Lechien. «On constate simplement que les chiffres sont en phase avec ce qu’on attendait. Et que si on avait un million de personnes qui participent, on pourrait éviter tout plan de délestage.»

++ LIRE AUSSI: Risque de pénurie d’électricité: Ores lance un système d’alerte par SMS ++