BELGIQUE -

SNCB: Jacqueine Galant confirme l’état des lieux dressé par Jo Cornu

SNCB: Jacqueine Galant confirme l’état des lieux dressé par Jo Cornu

Selon Jacqueline Galant, il faut laisser tomber les tabous dans le dossier qui concerne la SNCB. BELGA

La ministre de la Mobilité Jacqueline Galant partage «l’objectif» du patron de la SNCB Jo Cornu pour rencontrer les importants défis qui attendent l’entreprise ferroviaire confrontée à une dette galopante et à des problèmes de gestion et de coûts.

Et il est vrai qu’il va falloir «laisser tomber certains tabous», a-t-elle ajouté alors que ce dernier a invité à plus de flexibilité faute de quoi l’entreprise publique sera menacée de privatisation.

«Je partage l’objectif de M. Cornu et je veux rendre la fierté aux travailleurs», a indiqué Jacqueline Galant interrogée à la Chambre par Sabien Lahaye-Battheu (Open Vld). Celle-ci a appelé à préparer la libéralisation du secteur tout en se disant opposée à une «privatisation» de l’entreprise.

Il faudra rendre la SNCB «performante», a renchéri la ministre MR, évoquant l’ouverture du marché du rail. «Tout le monde doit concourir au même objectif», a-t-elle précisé alors que le député Jef Van den Bergh (CD&V) a souligné l’importance d’une concertation qui se déroule autour de la table et non via les réseaux sociaux. Ce dernier s’est réjoui de constater que la ministre avait toute confiance dans le futur de l’entreprise et de son personnel.