EUROPA LEAGUE -

Rijeka-Standard: les Rouches quittent l’Europa League par la toute petite porte (2-0)

Auteurs d’une prestation très décevante en Croatie ce jeudi soir, les Liégeois d’Ivan Vukomanovic sont d’ores et déjà éliminés de l’Europa League. Comme l’an dernier, le Standard ne passera pas l’hiver européen.

Ce qu’il faut retenir du match

Les Rouches déjà éliminés Un an après avoir terminé derniers d’un groupe pour le moins abordable en Europa League, les Standardmen remettent le couvert cette année, dans une poule il est vrai (un peu) plus relevée.

Battus lors de leurs trois déplacements (2-1 à Feyenoord, 3-1 à Séville et X ce jeudi soir), les Rouches n’ont pris que quatre points en cinq rencontres. Insuffisant pour conserver une chance de passer l’hiver européen. Avec quatre petits points, pour sept pour Rijeka, huit pour Séville et neuf pour Feyenoord, le Standard est effectivement déjà éliminé de la compétition.

La rencontre du 11 décembre prochain, face aux Néerlandais, comptera donc pour du beurre.

Arslanagic, comme à Ostende Difficile d’épingler un joueur tant le off-day a été collectif en première période, mais une chose est certaine : le jeune Dino Arslanagic ne vit pas les meilleurs instants de sa carrière.

Déjà coupable d’une faute complètement inutile dans son rectangle, le week-end dernier, à Ostende, le défenseur liégeois a une nouvelle fois précipité la défaite des siens en arrêtant fautivement Kramaric dans sa surface, offrant un pénalty à Rijeka et laissant ses coéquipiers à 10 pendant près d’une heure.

Titulaire depuis la blessure de Teixeira, à la fin du mois dernier, Dino Arslanagic n’est plus que l’ombre du défenseur ayant détrôné Kanu du 11 de base liégeois, la saison passée…

Vukomanovic a du boulot… Comme à Ostende le week-end dernier, le Standard n’a pas du tout affiché l’esprit conquérant qui faisait sa force depuis le limogeage de Guy Luzon et l’arrivée d’Ivan Vukomanovic.

Complètement absents dans les duels en première mi-temps, les Rouches ont éprouvé les plus grande difficultés à conserver le ballon… mais aussi à rester solide derrière. Incapables d’inquiéter Ivan Vargic, le portier de Rijeka, durant les 45 premières minutes, ils ont affiché d’inquiétantes lacunes ce jeudi soir.

L’ « effet Vukomanovic » aurait-il déjà du plomb dans l’aile ? Il est un peu tôt pour l’affirmer, mais les Liégeois devront impérativement se relever, dimanche, face à Courtrai.

La défense ne rassure plus Point faible du club avant le limogeage de Guy Luzon, la défense liégeoise s’était montrée intraitable depuis le départ de l’Israélien. Les Rouches avaient effectivement enchaîné quatre rencontres de championnat sans encaisser, sans compter l’excellent nul vierge arraché contre Séville en Europa League.

Mais en quelques jours,  le quatuor défensif a à nouveau pris l’eau, encaissant cinq buts en deux matches, dont trois sur penalty. L’entraîneur serbe des Rouches va devoir remobiliser ses troupes rapidement s’il veut ramener ses troupes dans le Top 6…

Un but annulé pour un hors-jeu peu évident  Le Standard a certes pris l’eau au bord de la mer Adriatique, mais il n’a pas vraiment été aidé par le quintet arbitral.

En effet, alors que le score était de 2-0, en début de seconde période, un but inscrit par l’attaquant brésilien Vinicius a été annulé pour un hors-jeu pour le moins discutable.

Une décision qui n’aurait cependant eu des conséquences que si Feyenoord ne s’était pas imposé face à Séville, un résultat qui aurait laissé une chance au Standard d’arracher la qualification lors du dernier match…

Rijeka – Standard : 2-0

Arbitre : M. Studer (SUI).
Cartes jaune : Cvijanovic.
Carte rouge : Arslanagic (33e).
Buts : Moises (1-0, 21e), Kramaric (2-0 sur pen., 34e).
RIJEKA : Vargic, Vesovic, Mitrovic, Leskovic, Tomecak ; Mocnic, Jajalo (77e Cvijanovic) ; Jugovic, Moises (89e Krstanovic), Sharbini (66e Kvrzic) ; Kramaric.
STANDARD : Thuram ; Milec, Arslanagic, Ciman, Van Damme ; Bia (68e Ono), Trebel, de Sart, Mpoku ; Vinicius (58e Watt), De Camargo (46e Lumanza).

> Cliquez sur le lien ci-dessous pour revivre notre direct de la rencontre