HOCKEY -

Champions Trophy: pour Jeroen Delmee, coach des Red Lions, «l’objectif est de remporter chaque match»

Champions Trophy: pour Jeroen Delmee, coach des Red Lions, «l’objectif est de remporter chaque match»

Illustration Belga

L’objectif des Red Lions, qui s’envoleront pour Bhubanesswar (Inde) pour y disputer le Champions Trophy, sera de remporter tous les matches, a affirmé ce jeudi le coach national Jeroen Delmee, lors d’une conférence de presse à Kontich (Anvers). La Belgique débutera la compétition face au Pakistan, le 6 décembre.

Le groupe belge qui disputera la compétition est assez jeune, avec une moyenne d’âge de 23,7 ans, a souligné le coach néerlandais des Red Lions. «J’ai sélectionné Gauthier Boccard et Amaury Keusters car ils méritent de disputer ce tournoi, ils ont fait un bon début de saison en club et je veux voir leurs progrès à un niveau supérieur. D’autres nations ont aussi convoqué des sélections rajeunies. Nous avons un groupe jeune mais qui dispose déjà d’une certaine expérience.»

Globalement, Jeroen Delmee estime que l’ensemble des joueurs devront élever leur niveau de jeu pour obtenir un bon résultat en Inde. «Nous ne fixons pas d’objectif au classement final du tournoi, l’objectif sera de remporter chaque match. Nous pouvons être les meilleurs, mais il faudra être plus consistants. C’est cette consistance tout au long des rencontres qui fait encore parfois la différence entre la Belgique et les autres équipes du top mondial.»

Le tournoi servira également au groupe à se situer par rapport à la hiérarchie mondiale, a souligné le coach national. «Le Champions Trophy est un tournoi particulier, lors duquel tous les adversaires appartiennent au top niveau. En outre, l’Australie, l’Inde et le Pakistan seront bien préparés après les Jeux asiatiques.»

Autre aspect particulier: les rencontres seront disputées en 60 minutes, format qui est désormais d’application pour les compétitions internationales. «Le tournoi nous permettra d’obtenir des informations importantes pour l’avenir sur les réactions des joueurs dans ce format. Cela nous aidera à définir la manière d’améliorer notre impact sur ces périodes plus courtes.»

D’un point de vue médical, le staff a beaucoup appris de la Coupe du Monde espoirs disputée en Inde fin 2013. «Nous emmènerons un médecin et des précautions ont été prises car la région où se déroulera la compétition est actuellement touchée par la Malaria.»

Les joueurs sont enthousiastes à l’idée de disputer le tournoi dans cette «nation du hockey», a souligné Felix Denayer. Tom Boon, qui a récemment été transféré pour un montant record en vue de participer à ligue indienne de hockey en janvier et février prochains, ne s’attend pas à un accueil particulier. «Le format du tournoi, où toutes les équipes participent aux quarts de finale peu importe leurs résultats en poule, est spécial», estime le capitaine John-John Dohmen. «Chaque match est une finale, mais le quart de finale sera particulièrement important. Une médaille constituerait un excellent résultat, mais l’objectif final, ce sont les Jeux de Rio en 2016», a conclu Loick Luypaert.

La Belgique rencontrera en poule trois équipes contre lesquelles elle reste sur une défaite en compétition officielle: le Pakistan le 6 décembre, l’Australie le lendemain et l’Angleterre le 9 décembre.