ÉCONOMIE -

Moins d’argent pour l’enseignement différencié : «Scandaleux», s’exclame Écolo

Moins d’argent pour l’enseignement différencié : «Scandaleux», s’exclame Écolo

Illustration. Chlorophylle - Fotolia

L’opposition écologiste a vertement dénoncé ce jeudi la volonté de la majorité PS-cdH d’utiliser dans le budget 2015 les subsides complémentaires jusqu’ici octroyés aux écoles à «encadrement différencié» (ex-discrimination positive) pour financer un renforcement de la remédiation scolaire.

++ LIRE AUSSI: « Milquet s’attaque aux écoles les plus en difficulté », dénonce l’opposition MR ++

«Cette mesure est sans conteste la plus scandaleuse de ce budget!» , fustige la députée communautaire Barbara Trachte dans un communiqué.

«On dépouille les écoles qui accueillent les élèves les plus défavorisés, sans même savoir où on va trouver les professeurs de remédiation -- dans un contexte de pénurie de professeurs -- ni où on va les affecter! Je ne comprends pas ce qu’il y a de social et d’humaniste dans cette mesure».

La mesure, annoncée mi-octobre par le gouvernement lors de la présentation de son budget, avait déjà suscité l’ire de certains pouvoirs organisateurs. Le gouvernement avait alors expliqué vouloir utiliser ces moyens pour engager plusieurs centaines d’enseignants afin de renforcer la remédiation et lutter de la sorte contre l’échec scolaire.

«Ces moyens visent à assurer à chaque élève des chances égales d’émancipation sociale dans un environnement pédagogique de qualité. Ils visent à prendre en charge toutes une série de dépenses qui ne sont alors pas reportées sur les familles qui n’en n’ont pas les moyens», souligne Mme Trachte.

Le budget 2015 de la Fédération entamera la semaine prochaine son parcours législatif par un examen au sein des différentes commissions du parlement de la Fédération.