FOOTBALL -

Cesare Prandelli, le coach de Galatasaray: «Interrogez-moi sur le match SVP!»

Cesare Prandelli, le coach de Galatasaray: «Interrogez-moi sur le match SVP!»

- Reporters / GOUVE

Le coach italien de Galatasaray est de plus en plus sur la sellette après la défaite du club turc à Anderlecht.

«Bien sûr que je veux continuer à diriger cette équipe. Je suis professionnel et les joueurs aussi. On est tous très déçus mais de nouvelles missions nous attendent et on veut les mener à bien».

Cesare Prandelli, 57 ans, ex-sélectionneur de la squadra azzurra, a été assailli de questions relatives à son avenir personnel, mercredi soir au Stade Constant Vanden Stock après la défaite, 2-0, de son équipe, synonyme d’élimination de toutes les coupes européennes.

«Vous voulez savoir si je vais toucher les deux années suivantes de mon contrat en cas de rupture de ce dernier par la direction? Je pense que non, mais c’est une question à poser au management du club. Je préférerais personnellement être interrogé sur le match de ce soir (mercredi) et je me demande ce que vous attendez pour cela. Je ne vais pas fuir mes responsabilités, mais j’estime qu’on a livré une bonne prestation. On a malheureusement encaissé au plus mauvais moment, juste avant la mi-temps. On a fait tout ce qu’il fallait ensuite pour rétablir la situation, mais cela n’a pas réussi. On a eu une belle réaction, qui n’a pas porté ses fruits. L’exclusion de notre capitaine (Selçuk Inan, à la 83e, ndlr) qui m’a d’ailleurs semblée très sévère, a englouti nos derniers espoirs», a conclu Prandelli.

+ MISE A JOUR | Prandelli est viré