RÉACTIONS - Besnik Hasi

Hasi: «J’espère un boost contre Bruges »

Hasi: «J’espère un boost contre Bruges »

Belga

Si cette victoire n’est pas «historique», elle remplit néanmoins le premier objectif mauve de la saison. Hasi veut travailler sa défense…

Besnik Hasi, cette victoire en Champions League, Anderlecht l’attendait depuis deux ans, depuis le 6 novembre 2012 et le succès sur le Zenit. Vous considérez que c’était une soirée historique?

Nous avions entamé cette campagne avec les bonnes intentions: jouer notre jeu et tirer les leçons si ça ne marchait pas. On a pris cinq points mais on aurait pu en décrocher plus. À ce niveau-là, il faut un peu de chance. Mais je suis très heureux d’avoir gagné ce match et de poursuivre l’aventure en Europa League.

Cette victoire surpasse-t-elle le nul arraché à Arsenal?

Mon plus beau moment reste le match du titre, la saison dernière. Ma carrière de T1 est encore jeune. Ce match-ci y prend forcément aussi une belle importance.

Defour n’a pas pu remonter sur le terrain après le repos. Espérez-vous pouvoir le faire jouer dimanche?

Steven a senti une raideur au mollet blessé en première période. J’ai préféré ne pas prendre de risque. Nous l’examinerons demain et nous verrons s’il pourra ou pas jouer contre Bruges.

Pour le remplacer, vous avez préféré recentrer Najar que faire monter Kljestan de suite. Pourquoi?

Nous donnions jusque-là trop d’espace à Sneijder. C’était trop dangereux. Je savais pouvoir compter sur la vitesse de Najar à la récupération et de celle de Kawaya sur le flanc. Vu notre avance au marquoir Galatasaray allait devoir pousser et nous laisser des espaces.

Cette qualification pour l’Europa League est-elle de nature à booster votre équipe pour le duel contre Bruges?

Je l’espère évidemment. Nous avons laissé tomber trop de points dans les petits matches jusqu’ici. Dimanche, ce sera un grand match à nouveau. J’espère que mes joueurs répondront présents.

Votre vis-à-vis Cesare Prandelli trouvait que Galatasaray a bien joué mais n’a pas eu de chance, quelle est votre vision de cette partie?

À part les vingt premières minutes de la seconde mi-temps? quand on a eu tendance à trop reculer, on a été mieux qu’eux. On a repris le match en mains dès l’occasion de Mitrovic (NDLR: 62e). On a eu plus d’occasions et on a marqué deux buts. Avec ça tout est dit.

Le premier objectif du club, passer l’hiver européen, est atteint. Cela modifie-t-il les perspectives de travail?

J’espère que ça nous donnera un coup de pouce. N’oublions pas que cette équipe reste jeune, qu’on a joué des matches moyens et qu’on a eu des soucis de blessures. J’espère qu’on jouera en championnat comme on a su jouer sur la scène européenne. On récupérera Nuytinck et N’Sakala. Ça nous permettra d’autres possibilités en défense. On en cherchera car nous avons encaissé trop de buts ces temps-ci.

Nuytinck et N’Sakala, justement, vous espérez compter dessus pour dimanche?

C’est très difficile à dire. Cela fait longtemps qu’ils n’ont plus joué. Ils doivent d’abord refaire du rythme avec les Espoirs. Je veux d’abord les avoir deux semaines à ma disposition.