Après-coup

L’entraide télévisée

Voilà donc RTL TVI engagé aux côtés de la Croix-Rouge pour soutenir son action sociale à travers le pays. Après le Télévie, la chaîne privée veut montrer qu’elle est proche des citoyens en cette période difficile.

Poussée dans le dos par la RTBF qui a lancé Viva for life à Liège l’an dernier, en faveur de l’enfance défavorisée. La direction de RTL jure que non. Et pense même que la question ne se pose pas. Après tout, qu’importe: l’objectif est de venir en aide aux plus démunis, et on ne peut que tirer son chapeau devant la mobilisation des chaînes, qui collaborent même entre elles sur certaines opérations. Ce qui est plus inquiétant, par contre, c’est la répétition de ces opérations. En trois mois, on aura eu Cap 48, l’Unicef, la Croix-Rouge, le Téléthon, les Restos du cœur et Viva for life. Une succession qui montre que notre société ne sait plus répondre aux besoins des plus pauvres ou de ceux qui souffrent. Et là, c’est grave…