Cathédrale à vendre from L'Avenir - Mobile on Vimeo.

Que les amoureux du patrimoine se rassurent, ce n'est pas toute la cathédrale Notre-Dame de Tournai qui est mise en vente mais bien uniquement les ardoises qui couvraient la tour de la Treille en cours de restauration. Cela, au profit de la rénovation du statuaire du porche occidental.

L'ASBL "Tourisme et culture" de Tournai, présidée par Ludivine Dedonder, avait déjà lancé avec succès, il y a deux ans,  une opération similaire avec les ardoises de la toiture de la nef romaine. Environ 420 ardoises avaient alors trouvé autant d'acquéreurs pour le prix unitaire de 15 €.

Cette fois, ce sont 700 ardoises récupérées lors de la restauration de la toiture de la tour de la Treille qui seront mises en vente par souscription dès lundi prochain. Ces dernières sont en effet désormais remplacées par des plaques de plomb afin de retrouverr le matériau originel qui couvrait Notre-Dame. Pour les distinguer des premières ardoises mises en vente, celles-ci seront frappées d'un cachet à la cire jaune et non plus rouge. Elle seront accompagnées par un certificat d'authenticité reprenant un bref historique signé par Laurent Delehouzée, archéologue au SPW, ainsi que par une photo actualisée des cinq clochers.

Le prix a légèrement augmenté puisque les ardoises estampillées sont désormais vendues au prix de 20 €. Cela, au profit de la Fondation Cathédrale pour la rénovation de la statuaire du porche occidentale.

Les bons de souscription peuvent être retirés dès ce lundi et jusqu'au 12 décembre à l'Office du tourisme de Tournai. Les ardoises seront quant à elle disponibles à partir du 15 décembre. Dans les temps pour songer à en mettre une sous le sapin...