FAMILLE ROYALE -

La reine Mathilde et 400 élèves fêtent les 25 ans de la Convention des droits de l’enfant

La reine Mathilde s’est jointe jeudi après-midi à Unicef Belgique et Plan Belgique pour célébrer le 25e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, rapportent les deux ONG dans un communiqué.

Plus de 400 enfants issus d’écoles francophones et néerlandophones ont participé à cet événement festif organisé au centre Adeps d’Auderghem.

La reine Mathilde a d’abord participé à une rencontre avec une trentaine d’experts et d’acteurs des droits de l’enfant afin de dresser le bilan des avancées et des défis qui restent à relever en Belgique et dans le monde.

Plus de 400 élèves dont les écoles sont engagées auprès d’Unicef Belgique (les «Classes du monde») ou de Plan Belgique (les «Ecoles de droits de l’enfant») ont ensuite dansé sous les yeux de la Souveraine.

«C’est un immense plaisir de vous voir si nombreux pour célébrer le 25e anniversaire de la Convention qui garantit à tous les enfants les mêmes droits, aux filles comme aux garçons, où qu’ils soient nés, quelle que soit leur nationalité ou leur religion», a déclaré la Reine dans son discours. «Avec vos professeurs, vous êtes de vrais défenseurs des droits de l’enfant».

Adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 novembre 1989, la Convention des droits de l’enfant est l’instrument international relatif aux droits de l’homme le plus ratifié au monde. Contraignant, il énonce une série de droits et principes tels que la non-discrimination, la priorité donnée à l’intérêt supérieur de l’enfant ou le droit d’être protégé contre les mauvais traitements et l’exploitation.