article abonné offert

CHIMAY

Les enfants d’ici, pour ceux d’ailleurs

Les enfants d’ici, pour ceux d’ailleurs

Les filles triaient les vêtements récoltés pour savoir lesquels allaient être envoyés aux Philippines et en Haïti.

Cela faisait quelques jours que les différentes classes de l’école Saint-Pierre-et-Paul de Chimay s’impliquaient dans l’organisation de la Journée contre la violence qui a eu lieu vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 49 des 254 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?