LIÈGE

Dieudonné veut venir à Liège, mais y sera-t-il autorisé?

Dieudonné veut venir à Liège, mais y sera-t-il autorisé?

Dieudonné a prévu une date à Liège en mars 2015. Reporters / Abaca

L’humoriste controversé a introduit une demande au Palais des Congrès de Liège, pour une représentation en mars 2015. Mais il devra passer par une autorisation du bourgmestre et c’est loin d’être acquis.

Dieudonné a effectué une demande pour la location de la grande salle du Palais des Congrès, afin d’y donner une représentation en mars 2015, indiquent ce vendredi nos confrères de SudPresse. Mais, précisent ces derniers, le bourgmestre de Liège Willy Demeyer (PS) devrait ne pas en signer l’autorisation.

En région liégeoise, on se souvient par ailleurs que la venue de Dieudonné à Herstal en mars 2012 avait déjà fait l’objet de vives polémiques.

Dieudonné, humoriste qui a fait la polémique ces dernières années en raison de propos à caractère antisémite et de fréquentations douteuses, entame fin 2014 une tournée avec son spectacle «La Bête immonde». Par ailleurs, il s’attelle à mettre sur pied un parti politique en France, «Réconciliation nationale», en compagnie de l’essayiste et militant très controversé Alain Soral.

La demande introduite au Palais des Congrès doit, comme toute manifestation publique, obtenir une autorisation de la Ville. «La police remet son avis et le bourgmestre suit généralement cet avis. Il y a énormément de demandes de ce type, sans doute une centaine par mois. Celle concernant le spectacle de Dieudonné ne parviendra donc pas tout de suite au bourgmestre», précise-t-on au cabinet du bourgmestre.

La décision n’est pas encore prise, mais «la programmation de ce spectacle pouvant potentiellement impliquer des incidents, il y a des chances que la demande soit refusée», nous indique-t-on encore. Précisons que le refus ne s’appuiera pas sur le contenu du spectacle et ne relèvera pas de la liberté d’expression, mais bien sur le risque de trouble à l’ordre public.

On sait qu’en France, lorsqu’il s’est agi de Dieudonné, la question du trouble à l’ordre public a fait débat, y compris devant les tribunaux, d’aucuns l’interprétant comme un prétexte pour entraver a priori la liberté d’expression.


Nos dernières videos