BELGIQUE -

Une semaine de sensibilisation fin novembre au sort des détenus

Une semaine de sensibilisation fin novembre au sort des détenus

(illustration) EdA

Le Conseil central de surveillance pénitentiaire (CCSP), entouré d’associations, organisent du samedi 22 novembre au vendredi 28 novembre une semaine de sensibilisation du grand public aux conditions de vie des détenus en Belgique.

Ces «Journées nationales de la prison» se tiendront pour la première fois en Belgique. Cette action est calquée sur une initiative française, dont la 21ème édition sera également lancée fin novembre. L’objectif est de lancer un tel projet au niveau européen, a annoncé jeudi Véronique Laurent, présidente du CCSP.

Les organisateurs belges de l’événement sont partis du constat que la plupart des citoyens du pays ne connaissent pas la réalité carcérale, qui suscite dès lors des «fantasmes». «Si les gens sont bien informés, ils peuvent changer d’avis. Il faut leur expliquer qu’on peut tous être confrontés à la prison, directement, ou via un ami, un voisin, un membre de sa famille. Des visites organisées dans les nouvelles prisons de Leuze et Marche ont permis au public de mieux se rendre compte de la situation», a indiqué Véronique Laurent.

«Le 1er octobre dernier, il y avait à la prison de Forest 189 détenus en trio, soit plus de 30% des détenus, vivant donc à trois dans des cellules de 9m2 aménagées pour deux. Dans ces cellules, il y a un lit superposé et un matelas par terre rangé contre le mur en journée. Les toilettes, parfois un sceau hygiénique, ne sont pas recouvertes. Des détenus attendent la nuit pour aller aux toilettes (...) pour préserver leur dignité», a dénoncé Marie-Hélène Rabier, commissaire de surveillance aux prisons de Forest et Berkendael.

Durant une semaine fin novembre, des débats, des expositions, des animations autour du thème de la prison auront lieu un peu partout en Belgique. Le projet est soutenu notamment par le CCSP, une coupole indépendante du ministère de la Justice chargée de veiller au respect des droits des détenus, la Ligue des droits de l’homme et son pendant néerlandophone, l’Observatoire international des prisons, la CAAP (Concertation des Associations Actives en prison, le Centre d’action laïque et les Aumôneries. Le programme peut être consulté sur le site «www.journeesprison.be».