Hesbaye

Hesbaye : les communes veulent se débarrasser des ferrailleurs

Hesbaye : les communes veulent se débarrasser des ferrailleurs

Reporters

La zone de police vient de changer son règlement afin de décourager les ferrailleurs de passer. Motif ? Lutter contre les nuisances sonores... et une forme d'insécurité.

Les 9 communes (Waremme, Oreye, Crisnée, Fexhe-le-haut-Clocher, Donceel, Faimes, Geer, Berloz et Remicourt) qui composent la zone de police de Hesbaye ont décidé de changer le règlement. Un changement qui vise notamment les... ferrailleurs. Ceux-ci ne pourront plus faire d'annonces-micro qu'entre 9h et 17h. 

"A la base, plusieurs bourgmestres souhaitaient lutter contre les ferrailleurs qui circulent sur nos routes. Le seul outil que nous avons trouvé est de les décourager de passer dans la zone, en réduisant les plages horaires durant lesquelles ils peuvent faire des appels sonores", explique le sécrétaire de la zone. Dorénavant, ils ne pourront plus faire des annonces qu'entre 9h et 17h.

Officiellement, cette mesure veut lutter "contre les nuisances sonores". Mais ce serait d'abord une "question d'insécurité". Aucun chiffre n'est cependant avancé. "A chaque fois que les ferrailleurs passent, les bourgmestres envoient la police contrôler mais ce n'est pas évident,ces personnes sont souvent originaires des pays de l'Est et montrent des papiers dont on a difficile de contrôler l'authenticité."