FOOTBALL -

Les Diables prévenus: « L’Islande est pour le moment l’une des meilleures équipes d’Europe »

Les Diables prévenus: « L’Islande est pour le moment l’une des meilleures équipes d’Europe »

Marc Wilmots ne prend pas du tout l’Islande à la légère. BELGA

Marc Wilmots a beaucoup d’estime pour le prochain adversaire (en amical) des Diables rouges.

Marc Wilmots a mis en garde ce lundi ses troupes. L’Islande, adversaire des Diables Rouges en match de préparation ce mercredi à Bruxelles (20h45) «est un adversaire difficile à jouer». La Belgique, 4e au ranking FIFA, ne doit pas prendre cette équipe, 28e mondiale, de haut pour préparer son duel de qualifications en vue de l’Euro-2016 dimanche face au Pays de Galles (18h00 à Bruxelles).

«L’Islande est pour le moment l’une des meilleures équipes d’Europe», a prévenu Marc Wilmots. «Elle a remporté ses trois matches dans son groupe de qualifications (3-0 contre la Turquie, 0-3 en Lettonie et 2-0 contre les Pays-Bas) et c’est un adversaire difficile à jouer. L’Islande forme un groupe compact, discipliné, qui spécule sur le contre et qui est fort de la tête. L’Islande a aussi un match de qualification dans la foulée (à Plzen en Tchéquie) et voudra donc se jauger avant ce rendez-vous».

19 Diables hier

Ils étaient 19 Diables Rouges hier pour le premier rassemblement à Neerpede. Romelu Lukaku, Anthony Vanden Borre, Jean-François Gillet, ainsi que Laurent Ciman et Yannick Ferreira Carrasco, légèrement blessés et incertains, ont suivi un programme individuel.

Kompany à Manchester

Vincent Kompany (mollet) est resté à Manchester et Laurens De Bock a rejoint le groupe hier soir. Son coéquipier à Bruges, Thomas Meunier, rappelé aussi, a quitté la séance prématurément, mais pour Marc Wilmots, il n’y a rien d’alarmant.

«J’ai choisi de rappeler Thomas et Laurens parce qu’ils sont pour l’instant très bien avec le Club Bruges. Meunier est dans une bonne dynamique et en forme et nous connaissons déjà De Bock avec les Espoirs. J’ai hésité avec Olivier Deschacht, mais finalement j’ai choisi la jeunesse», a expliqué Marc Wilmots lundi.

«C’est un mauvais moment pour jouer un match de préparation, novembre est un mois très lourd», a estimé Marc Wilmots. «Notre préparation s’axera donc sur la récupération et les soins. Pour la composition de l’équipe face à l’Islande, j’attendrai mercredi, mais je peux déjà dire que tout le monde va jouer», a ajouté le sélectionneur national qui avait déjà laissé entendre que Moussa Dembélé et Christian Benteke allaient débuter la partie.

Ce mardi, les Diables Rouges s’entraîneront encore au stade Roi Baudouin avant un débriefing du match de qualification en Bosnie-Herzégovine le mois dernier (1-1), «il y a quelques détails qui ne me satisfont pas et que j’aimerais discuter. Par pour le plaisir de la critique, mais pour apprendre», a précisé Marc Wilmots.