Premiers pas chez les A en douceur pour Praet

Premiers pas chez les A en douceur pour Praet

Praet (à gauche) a passé ses premières heures au sein du groupe de Wilmots. Belga

Petit nouveau de la liste des Diables rouges pour affronter l’Islande et le Pays de Galles, Dennis Praet ne boudait pas son plaisir après avoir passé ses premières heures au sein du groupe de Marc Wilmots.

+ Wilmots a failli rappeler… Olivier Deschacht

Une intégration en douceur qui a permis à l’intéressé de « faire connaissance », en participant, notamment, à « un entrainement plutôt calme » selon ses dires.

L’Anderlechtois n’arrive de toute façon pas en territoire totalement inconnu, lui qui a déjà notamment côtoyé Kévin De Bruyne et Thibaut Courtois durant sa période à Genk, ou encore Yannick Ferrera-Carrasco chez les Espoirs.

Conscient de la qualité des joueurs qu’il est amené à côtoyer, Praet veut avant tout s’intégrer au mieux dans la sélection. Et n’en demande pas trop pour ses débuts, même si le match amical contre l’Islande pourrait être une occasion idéale pour Wilmots de le lancer.

« Tout ce qui viendra et les minutes éventuelles que je pourrai grappiller ne seront que du bonus, assure le mileu belge. Mais c’est normal que chacun veuille jouer pour l’équipe nationale et nous verrons ce qui arrive pour moi. »

Appelé grâce à ses excellentes prestations en tant que numéro 10 sous la tunique mauve, Praet ne devrait théoriquement pas être utilisé différemment chez les Diables. « J’ai été sélectionné pour jouer en tant numéro 10, le coach m’a d’ailleurs parlé en ce sens. Et de toute façon, la concurrence est forte dans tous les secteurs ».