Le Hamas crée une «armée populaire»

Le Hamas a annoncé vendredi la création d’une «armée populaire» dans la bande de Gaza. AFP

Le Hamas se prépare à un nouvel affrontement avec Israël.

Le Hamas a annoncé vendredi la création d’une «armée populaire» dans la bande de Gaza dévastée par trois offensives israéliennes meurtrières, disant «se préparer» à tout nouvel affrontement avec l’Etat hébreu, notamment sur la question de l’esplanade des Mosquées au coeur des tensions à Jérusalem.

Lors de célébrations dans le camp de réfugiés de Jabaliya dans la bande de Gaza, le porte-parole des brigades Al-Qassam, la branche armée du mouvement islamiste a salué «la promotion de 2.500 recrues représentant le premier contingent de l’armée populaire pour la libération de la mosquée Al-Aqsa et de la Palestine».

De son côté, Mohammed Abou Askar, un dirigeant du Hamas a affirmé que son mouvement «prépare et équipe l’armée pour que notre peuple soit prêt à tout affrontement avec l’occupant» israélien. «Les inscriptions sont ouvertes aux jeunes comme aux plus âgés, à partir de 20 ans, pour rejoindre au cours des jours à venir l’armée populaire», a-t-il ajouté.

Évoquant la promotion de 2.500 recrues ce vendredi, M. Abou Askar a souligné qu’elle intervenait «au moment où la mosquée Al-Aqsa subit de féroces violations israéliennes», faisant référence aux récents heurts sur l’esplanade des Mosquées dans la Vieille ville de Jérusalem et aux visites de plus en plus fréquentes d’extrémistes juifs qui réclament le droit de prier sur le troisième lieu saint de l’islam, ce qui bouleverserait le statu quo entériné en 1967.