MONDE -

Un important chef d’Al-Qaïda tué dans le sud du Yémen

Un important chef d’Al-Qaïda tué dans le sud du Yémen

(Photo d’illustration) EPA

Un important chef d’Al-Qaïda dans le sud du Yémen, Turki al-Assiri, a été tué par les forces de sécurité qui le traquaient dans la province de Lahj, où le réseau extrémiste est actif, a rapporté vendredi l’agence officielle Saba.

Un responsable des services de sécurité, cité par l’agence, a précisé que «Turki al-Assiri, alias Marwan al-Mekki, l’un des responsables d’Al-Qaïda et son émir à Lahj, a été abattu jeudi à Tuban», une région de la province de Lahj.

Turki al-Assiri, un Saoudien, a été tué «après avoir résisté aux forces de sécurité qui le traquaient, et l’un de ses compagnons, Mourad Saleh al-Sorouri, a été légèrement blessé, (arrêté) et incarcéré», a ajouté le responsable.

Les branches yéménite et saoudienne d’Al-Qaïda ont fait fusion en 2009 pour créer Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), la branche du réseau jugée la plus dangereuse par les Etats-Unis.

La campagne que mènent les autorités yéménites avec l’aide les Etats-Unis, leur allié dans la lutte contre le terrorisme, cible de plus en plus les chefs d’Al-Qaïda, actif au Yémen et plus particulièrement dans le sud et le sud-est du pays.

Mercredi, Al-Qaïda avait confirmé la mort de deux de ses principaux commandants, Chawki al-Baadani et Nabil al-Dhahab, tués lundi soir dans des frappes de drone, probablement américain, dans la province de Baïda (centre), qui ont tué au total 20 membres du réseau selon des sources de sécurité.