SNCB -

La CSC craint la suppression des lignes de train 42, 43 et 44

La CSC craint la suppression des lignes de train 42, 43 et 44

(Photo d’illustration) EdA

La CSC Transcom affirme vendredi avoir pris connaissance d’une note interne dans laquelle Infrabel préconiserait la fermeture des lignes ferroviaires 42, 43 et 44. Le gestionnaire d’infrastructure dit n’avoir encore rien décidé.

Dans un communiqué diffusé vendredi, la CSC Transcom déclare être inquiète concernant l’avenir des lignes 42 (Rivage-Gouvy-Luxembourg), 43 (Liège-Marloie/Jemelle) et 44 (Spa-Géronstère). Le syndicat dit avoir pris connaissance d’un document interne à Infrabel, qui préconiserait leur fermeture à la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant pour faire des économies.

La CSC Transcom considère que ces mesures sont «un retour en arrière inacceptable» et constituent un «abandon de la population», alors que les navetteurs ou étudiants seraient nombreux à emprunter ces lignes. Elle ajoute avoir l’impression que le fédéral veut «se débarrasser des petites lignes».

Infrabel assure de son côté qu’il est «fantaisiste» d’affirmer qu’une décision aurait été prise en ce sens. «Nous sommes toujours dans une phase de réflexion, un travail mené en interne, qui aboutira ultérieurement à des mesures proposées à la ministre, mais rien n’a été décidé», assure Frédéric Sacré, porte-parole du gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire.