TRIBUNAL CORRECTIONNEL -

Condamné pour avoir giflé sans raison des adolescents en rue

Condamné pour avoir giflé sans raison des adolescents en rue

Ces scènes de violence s’étaient déroulées en pleine rue et en présence des parents des victimes. Heymans

Un Liégeois de 47 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 10 mois de prison ferme et à une amende de 600 euros pour avoir giflé à deux occasions différentes des adolescents qu’il ne connaissait pas et qui ne lui avaient rien fait.

Le 2 mars 2014, une jeune fille de 15 ans se promenait en rue avec ses parents lorsqu’elle a été giflée par cet homme qu’elle ne connaissait pas. Le prévenu avait affirmé pour justifier son geste que cette jeune fille s’était moquée de lui quelques jours auparavant, qu’il l’avait reconnue et qu’il l’avait giflée pour se venger.

Une deuxième scène s’était déroulée le 15 avril 2014. De nouveau, le prévenu s’était attaqué à un jeune homme de 12 ans qui lui était inconnu et l’avait giflé. Ce jeune homme avait été giflé sans même comprendre pourquoi il avait été la cible du prévenu. Pour expliquer ce geste, le prévenu avait cette fois exposé qu’il éprouvait des difficultés à contrôler ses impulsions en raison d’une situation financière difficile.

Pour ces faits de coups et blessures sur des mineurs d’âge, le prévenu a été condamné par défaut à une peine de 10 mois de prison ferme et à une amende de 600 euros.