TRIBUNAL CORRECTIONNEL -

Roberto Bisconti condamné à 75 heures de travail pour abandon de famille

Roberto Bisconti condamné à 75 heures de travail pour abandon de famille

S’il ne preste pas cette sanction, Roberto Bisconti devra purger 4 mois de prison. REPORTERS

Roberto Bisconti a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 75 heures de travail pour des faits d’abandon de famille.

L’ancien joueur de football du Standard, âgé de 42 ans, avait omis de payer une somme de plus de 25.000 euros de pension alimentaire à son ex-épouse.

Roberto Bisconti avait déjà été condamné en 2012 à une peine de travail après avoir organisé son insolvabilité. Son ex-épouse avait été la principale préjudiciée. À l’époque des faits, Roberto Bisconti avait vidé et dilapidé de l’argent commun pour vivre une vie de flambeur après sa carrière professionnelle dans le football.

Un second dossier l’opposait à son ex-épouse. Roberto Bisconti n’avait pas payé depuis février 2009 les pensions alimentaires de ses trois enfants, qui devaient recevoir chacun 250 euros par mois. Il était en aveux sur une dette de 25.223,03 euros envers son ex-épouse.

Cette ex-épouse, qui partageait avec lui une vie confortable lorsqu’ils étaient installés à Nice, avait été obligée de faire face aux dettes de son ex-mari tout en prenant en charge seule ses trois enfants. Elle avait repris un travail de caissière pour y arriver.

Roberto Bisconti a finalement été condamné à une nouvelle peine de travail de 75 heures. S’il ne preste pas cette sanction, il devra purger 4 mois de prison.