CONCERT

Les Vieilles canailles à Bercy

Décor rétro digne de Broadway, musique aux accents cuivrés et bluesy: Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc sont de retour.

Devant 17 000 spectateurs dans l’immense salle de Bercy, les trois complices – rebaptisés Les Vielles canailles pour l’occasion – ont alimenté un véritable juke-box de près de deux heures en alignant leurs tubes, chantés tantôt seuls, tantôt en duo, tantôt en trio, sans oublier de reprendre le Vieille canaille de Serge Gainsbourg à qui ils ont emprunté leur nom pour l’occasion.

Jacques, 71 ans, Eddy, 72 ans, et Johnny, 71 ans, complices depuis les années 60 mais jamais vus ensemble sur scène, ont varié les ambiances, tantôt en mode big band, tantôt en version rock.

À ce petit jeu, Jacques Dutronc a parfois du mal à faire entendre sa voix face à celles, puissantes, de ses partenaires. Et notamment de celle, plus rock que jamais, de l’indéboulonnable Johnny.

Car s’il y a trois Vieilles canailles sur la scène, il y a d’abord un patron, Johnny, qui, guitare en bandoulière et silhouette de rocker, fait se lever la salle avec Gabrielle et Les portes du pénitencier, joués en solo. Pour l’idole des jeunes, ces concerts sont un tour de chauffe avant une tournée géante prévue à partir de l’été 2015.

Pour conclure ce show inspiré du Rat Pack formé dans les années 50 par Frank Sinatra, Dean Martin et Sammy Davis Jr, les Canailles adoptent le look «blousons noirs» pour une version sans fin de Toute la musique que j’aime, ultime hommage à cette Amérique chérie.

Pour la série de concerts parisiens, les tarifs sont à la hauteur de l’événement: entre 89,50 et 243,50 euros selon les catégories!

Aucune tournée n’est prévue. Mais le show du 9 novembre sera diffusé en direct dans les cinémas Kinepolis en Belgique.