CHANSON

La bande à Renaud 2 : un casting meilleur

La bande à Renaud 2 : un casting meilleur

Il fallait s’y attendre: vu le suces du premier volume – plus de 300 000 exemplaires vendus – Universal n’allait pas en rester là et, comme pour Goldman, propose un second opus de reprises de chansons du «chanteur énervant».

Le premier disque nous avait laissé sur notre faim, avec un casting un peu faible et de nombreux titres indispensables manquant à l’appel. Pour ce deuxième volume, Alain Lanty (ex-pianiste de Renaud) et Dominique Blanc-Francard, les deux réalisateurs, arrivent à remettre un peu les pendules à l’heure.

On attribue de bons points à Bernard Lavilliers, qui donne une petite touche latino à Mort les enfants sans la dénaturer; Calogero, pour une version tout en sensibilité de Son bleu; Arno, qui emmène Ma gonzesse dans son univers rock bastringue; ArthurHimpeccable dans Mon HLM ; Émily Loizeau qui s’amuse en franglais sur It is not because you are. Pour le reste, pas de grosse catastrophe, même si on trouve que Vincent Lindon (Morgane de toi) et Emmanuelle Seigner (Marche à l’ombre) sortent parfois légèrement des rails.

Et rien ne vaut, bien sûr, les versions originales.

Universal