Championnats de Belgique de Judo

« Plus forte », Maertens réussit le doublé

« Plus forte », Maertens réussit le doublé

Frédérique Maertens n’a laissé aucune chance à ses adversaires.

À l’image d’Adrien Quertinmont qui a assuré son premier titre national, Frédérique Maertens (+78 kg) l’a joué finement pour empocher son deuxième sacre noir-jaune-rouge d’affilée.

Désignée comme la grande favorite de sa catégorie, la championne régionale n’a pas tremblé dans les moments importants. «J’avais un peu de pression en arrivant, car c’est la première fois que je défendais mon titre chez les seniors, raconte Frédérique Maertens. Heureusement, tout ce stress s’est envolé dès que j’ai débuté le tournoi.»

Forte de deux premières victoires aussi rapides que convaincantes, la sociétaire du J.-C. Chaumont-Gistoux a retrouvé Sabra Sassi, sa principale concurrente, en finale. «C’est une judoka que j’ai l’habitude de rencontrer lors des grands événements belges. Il y a deux semaines déjà, c’était contre elle que j’avais décroché le titre de championne régionale.» Et ce, après un combat très tactique qui avait laissé des traces…

«Je me suis blessée au poignet lors de ce combat pour l’or régional, se souvient Frédérique Maertens. J’avais peur que la douleur ne m’empêche d’être à fond contre Sabra Sassi, à Bruges, mais ça n’a pas été le cas. Curieusement, cette finale nationale s’est même encore mieux déroulée que prévu.» Vainqueur aux points face à la Bruxelloise, «et non aux pénalités comme c’est souvent le cas», la Brabançonne décroche un deuxième titre national d’affilée. Une première qui lui «réchauffe le moral » avant tout: «Je suis encore dans le coup, et ça fait plaisir!»

Déjà tournée vers les interclubs des prochaines semaines où elle combattra en division nationale pour le compte du J.-C. Frameries, la judoka chaumontoise espère décrocher un podium. Histoire de remercier à sa façon Rudy Hanuise, le coach hennuyer qui l’a épaulée depuis de nombreux mois. «C’est notamment grâce à lui que je suis parvenue à réaliser le doublé. En me donnant des conseils techniques et en améliorant ma condition physique, il m’aide à me sentir plus forte sur les tapis. J’espère en faire profiter son équipe. » Ses futures adversaires sont prévenues.