Les gestes qui sauvent pour éviter le black-out

Les gestes qui sauvent pour éviter le black-out

De petits gestes peuvent permettre d'éviter le black-out. Fotolia - Starsstudio

Fédéral et régions veulent sensibiliser aux économies d'énergie afin d'éviter le black-out. Avec quelques conseils pour faire diminuer sa consommation électrique.

Ca commence à la maison

Les lessiveuses sont grandes consommatrices d’électricité. 90% de l’énergie utilisée sert à chauffer l’eau. Donc, lessivez moins… ou à froid. Pour sécher vos vêtements, privilégiez le bon vieux fil.

 

Autre astuce: quand vous avez terminé ce que vous aviez à faire aux toilettes, éteignez. La cuvette s’habitue très vite au noir…

 

Rayon cuisine, arrêtez d’ouvrir votre four toutes les deux minutes pour voir si votre rôti est cuit: ça pompe de l’énergie inutile. Et, tant qu’à faire, évitez carrément de l’utiliser.

 

Privilégiez la plaque de cuisson et les plats «tout dans la même poêle» genre paella. Si vous cuisez à l’eau, réduisez le feu dès que l’eau bout.

 

Et quand vous faites un thé, ne faites bouillir que la quantité d’eau nécessaire à votre breuvage.

 

Quant à votre frigo et votre congélateur, ils représentent à eux seuls 18% de votre consommation d’électricité. Plus longtemps vous laissez la porte ouverte, plus vous gaspillez de l’air froid (et donc de l’électricité). Essayez donc de tout prendre en une fois.

 

Du côté de vos appareils électriques, rappelez-vous que le mode «stand-by» consomme encore 50% d’électricité. Pour la nuit, ou en cas d’absence, retirez les chargeurs de votre brosse à dent électrique, de votre GSM ou de votre ordinateur portable de la prise.

 

Et quand vous décidez de surfer sur internet, privilégiez la connexion sans fil.

 

Au travail, à l’école faites gaffe aussi

Là encore, au bureau ou à l’école, lorsque vous laissez votre ordina-teur en veille toute la nuit, vous consommez autant de courant que pour faire 800 photocopies A4. Pensez à débrancher vos appareils de travail avant de rentrer à la maison.

 

Accordez aussi un peu de répit à l’ascenseur de votre entreprise ou de votre établissement scolaire, vous réduirez ses dépenses d’énergie.

 

Les salles de réunion, elles n’ont pas besoin d’être éclairées toute la nuit. Une salle de réunion qui reste en veille consomme autant de courant qu’il n’en faut pour préparer 1 000 tasses de thé.

 

Pour l’éclairage externe du bâtiment, gardez l’énergie pour l’éclairage de sécurité jusqu’au lendemain matin.

 

Enfin, ne laissez surtout pas fonctionner l’air conditionné quand il n’y a plus personne dans le bâtiment: c’est une source énergivore inutile.