VERVIERS

Verviers: ne dites plus City Mall, mais Banimmo

Verviers: ne dites plus City Mall, mais Banimmo

D.R.

Pour permettre au projet de centre commercial City Mall d'aboutir plus sûrement, un changement d'actionnariat vient d'être décidé. Désormais ce sera Banimmo, associé à des partenaires financiers qui reprendra le projet de Verviers, comme celui de Namur d'ailleurs.Cette reprise se fera via la filiale City Mall Invest qui, dans la foulée, changera de nom.

De commun accord, le groupe L'Immobilière Huon et la société Banimmo ont convenu de mettre un terme à leur partenariat au sein de City Mall.

Depuis 2010, L’Immobilière Huon et Banimmo étaient associés dans le groupe City Mall, spécialisé dans le développement et la réalisation de shopping centers.

Le partenariat portait essentiellement sur le développement des projets de Verviers, Namur et Charleroi via une filiale commune (City Mall Invest).

Pour rappel, le groupe City Mall a obtenu pour le projet de Verviers "Au Fil de l'Eau" l’intégralité des permis devenus exécutoires. Il a parallèlement obtenu pour le projet de Namur "Le Côté Verre" le PCAR paru récemment au Moniteur et qui fera prochainement l’objet d’une demande de permis.

Le développement du projet de Verviers est actuellement en phase active de commercialisation.
Afin de mener à bien la construction et la revente à terme du projet de Verviers d’une part, de terminer le développement, suivi de la construction et la revente du projet de Namur d’autre part, ces deux projets doivent être dotés de moyens financiers additionnels que Banimmo, associé à des partenaires financiers, est en mesure de lui apporter dans le cadre d’une nouvelle stratégie.
Le groupe City Mall s’est construit aujourd'hui un portefeuille de nouveaux projets en Belgique, berceau de son activité, ainsi qu’à l’étranger, en Pologne et en Italie pour l'heure. Ces perspectives prometteuses nécessitent que le groupe City Mall y concentre ses ressources.

Concrètement, l’accord intègre le schéma stratégique suivant :
- Banimmo et ses partenaires financiers reprennent les projets de Verviers et de Namur afin de les finaliser et d’organiser leur cession ultérieure. La reprise de ces deux projets se fera via la filiale commune City Mall Invest, qui, dans la foulée, devra changer de nom.
- City Mall mettra à la disposition de Banimmo et de ses partenaires les ressources humaines appropriées le temps nécessaire pour assurer la transition dans la reprise du pilotage des deux projets.
- L’Immobilière Huon de son côté reprend les 25 % du capital que Banimmo possédait dans City Mall Development, société faîtière du groupe, lui permettant d'en détenir dorénavant l’intégralité du capital.
- Cet accord permettra à Banimmo et à ses partenaires financiers d’assurer l’aboutissement des deux projets emblématiques pour Verviers et Namur.
- L’Immobilière Huon/City Mall concentrera désormais son activité sur ses nouveaux projets en Belgique mais aussi en Pologne et en Italie.

Rappelons qu'en Belgique, City Mall démarre actuellement la construction de l’extension du shopping des Grands Prés à Mons couplée à l’arrivée d’Ikea. En outre, bénéficiant d'une option sur un important foncier en Wallonie, City Mall travaille activement sur la définition d'un programme de développement sur ce site wallon.

 

La Ville de Verviers se réjouit Ce lundi soir, une délégation du Collège communal a rencontré les représentants de BANIMMO, à leur demande expresse.
Ils souhaitaient informer les responsables de la Ville d’un changement majeur dans l’actionnariat qui pilotera désormais la mise en oeuvre de l’important projet de revitalisation urbaine du quartier Spintaycentre Ville, plus communément appelé «Les Rives de Verviers». Précisons que BANIMMO devient dès aujourd’hui, l’actionnaire majoritaire pour ce projet. La Ville souligne que cette recapitalisation, à la fois via des partenaires institutionnels publics mais aussi privés de grands formats, renforce la qualité et la viabilité du projet.
Le nouveau promoteur assure que tous les engagements pris avec la Ville, via les conventions en matière d’investissement, de soutien au commerce local, et de garantie de réalisation du chantier seront, bien entendu, parfaitement respectés.
A ce stade, il n’a pu être précisé à la Ville de planning précis sur l’entame du chantier, dont la durée est estimée à 40 mois (pour rappel). L’entame de la phase majeure des travaux dépendra d’un taux de commercialisation estimé suffisant par les promoteurs.
La Ville a à nouveau exprimé aux promoteurs sa volonté que tout soit mis en oeuvre afin que le début des travaux prenne cours dans les délais les plus brefs. Ce regain de confiance, via des opérateurs financiers et économiques, est de nature à accélérer la
réussite de la commercialisation du projet.

 


Nos dernières videos