JUDO

National : de la confiance pour Bottieau et des titres pour les jeunes

National : de la confiance pour Bottieau et des titres pour les jeunes

EdA - Alan MARCHAL

Alors que Dirk Van Tichelt et Toma Nikiforov, 5e du Grand Chelem d’Abou Dhabi, étaient, comme la plupart des élites belges, aux Emirats Arabes Unis pour tenter de décrocher des points dans le cadre de la course olympique, le public belge a pu constater la montée en puissance de plusieurs jeunes pousses lors des championnats nationaux qui se déroulaient à Bruges ce dimanche.

Car, si Joachim Bottieau (-90 kg), resté en Belgique pour reprendre de la confiance après son annus horribilis et monté de catégorie pour l’occasion, a tenu son rang en s’imposant facilement sur les tatamis brugeois, l’absence d’Ilse Heylen et des autres stars belges a permis à de nombreux espoirs de s’illustrer.

À l’image d’une Mina Libeer (-57 kg) ou d’un Gourgen Aleksanyan (-66 kg) qui n’ont parfois même pas 20 ans, ils sont nombreux à avoir décroché un premier titre national chez les seniors.

En pleine forme après une première European Cup décrochée à Helsingborg la semaine dernière, Adrien Quertinmont (-60 kg) a ainsi été sacré pour la première fois chez les seniors. Tout comme Anne-Sophie Jura (-48 kg) qui, en l’absence de Charline Van Snick, tient enfin l’or national. Même Matthias Casse (-73 kg), 17 ans seulement et grand espoir du judo noir-jaune-rouge, s’est offert la première place de sa catégorie en s’offrant, en finale, le scalp d’un Jean-Yves Bottieau un peu en dedans.

Titrée pour la deuxième fois de sa carrière à bientôt 21 ans, Lola Mansour (-70 kg) faisait presque figure d’ancienne sur la plus haute marche du podium brugeois…