BURKINA

Burkina: l’armée occupe la place de la Nation à Ouagadougou

Burkina: l’armée occupe la place de la Nation à Ouagadougou

L’armée burkinabé a aussi pris le contrôle de la place de la Nation, évacuant les milliers de manifestants qui s’y étaient regroupés. AFP

L’armée a pris le contrôle dimanche de la radio-télévision nationale burkinabé à Ouagadougou, ont constaté des journalistes de l’AFP. Les soldats ont également barricadé la place de la Nation pour en interdire l’accès. Des milliers de manifestants ont été dispersés de la place.

Des soldats du régiment de sécurité présidentiel ont tiré en l’air dans la cour d’entrée du bâtiment peu après 14H00 (15H00 heure belge) pour disperser une foule de manifestants, avant de se rendre maître des lieux.

Les tirs ont retenti à l’arrivée de Sara Sérémé, présidente du Parti pour le développement et le changement (PDC) qui appartient à l’opposition, et d’une centaine de ses partisans.

L’armée burkinabé a aussi pris le contrôle de la place de la Nation, évacuant les milliers de manifestants qui s’y étaient regroupés. Les soldats ont barricadé la place pour en interdire l’accès.

L’opposition manifeste pour dénoncer la «confiscation» par l’armée de la transition politique, deux jours après la démission du président Blaise Compaoré.