ÉCONOMIE

Stress test BCE : les banques belges ayant réussi l’évaluation de la BCE se disent satisfaites des résultats

Stress test BCE : les banques belges ayant réussi l’évaluation de la BCE se disent satisfaites des résultats

Le résultat de Belfius est qualifié d’«excellent» par le CEO Marc Raisière. Belga

Les quatre banques belges ayant réussi les épreuves d’évaluation de la Banque Centrale Européenne (BCE), soit le Asset Quality Review (AQR) et le stress test, ont annoncé dimanche être satisfaites des résultats annoncés.

Argenta, le groupe KBC, Belfius ainsi que la Bank of New York Mellon ont réussi les épreuves de la BCE, laissant Dexia et Axa Bank Europe sur le carreau, ces deux dernières entreprises étant déclarées non conformes aux exigences de la BCE sur base de leurs comptes arrêtés au 31 décembre 2013.

«Le résultat de l’Évaluation complète de la BCE prouve que KBC répond largement aux normes de solvabilité très strictes imposées par la Banque centrale. Simultanément, ce résultat dont nous nous réjouissons est un signal rassurant à l’attention de tous nos stakeholders», indique dans un communiqué Johan Thijs, CEO de KBC Groupe. Selon le patron du groupe, «le résultat obtenu illustre aussi la solidité des fondamentaux» de sa banque.

Le son de cloche est similaire du côté de Belfius, dont le résultat est qualifié d’«excellent» par le CEO Marc Raisière. «Celui-ci prouve la pertinence de notre approche et de la stratégie choisie. (...) Je regarde l’avenir avec confiance», conclut le CEO.

«Argenta veut être une banque et un assureur durable, où la sécurité constitue un élément stratégique», indique quant à lui John Heller, le CEO d’Argenta. The Bank of New York Mellon, qui a elle aussi passé l’épreuve de santé de la BCE, indique voir dans ces résultats une confirmation de son statut d’«institution financière solide». Les résultats «donnent un aperçu clair de nos bonnes prestations dans cet exercice», précise Wim Hautekiet, le CEO.