FOOTBALL

Le Barça écarte l’Ajax et prépare au mieux le clasico

Le Barça écarte l’Ajax et prépare au mieux le clasico

Messi a montré qu’il était en grande forme. Reporters / DPA

Le FC Barcelone s’est remis dans le sens de la marche mardi en Ligue des champions en écartant l’Ajax Amsterdam (3-1) grâce à l’intenable Lionel Messi, passeur, buteur et en pleine confiance à quatre jours du clasico de Liga contre le Real Madrid.

Après sa défaite sur la pelouse du Paris SG (3-2) lors de la précédente journée de C1, voilà le Barça relancé dans le groupe F: le club blaugrana s’est imposé sur des buts de Neymar (7), Messi (24) et Sandro (90+4) et la réduction du score d’Anwar El Ghazi (88) est restée anecdotique dans un match outrageusement dominé par Barcelone.

Au classement du groupe F, ce résultat permet aux Catalans (6 pts) de rester dans le sillage d’un PSG (7 pts) vainqueur chez l’Apoel Nicosie (1-0), et de préparer au mieux leur déplacement au stade Bernabeu samedi en Liga.

Au Camp Nou, Messi a montré qu’il était en grande forme. L’Argentin s’est régalé, offrant l’ouverture du score à Neymar en fixant la défense avant de lancer sur la gauche le Brésilien, qui a marqué d’un tir croisé à mi-hauteur (7).

Cette action était un beau résumé de la complicité croissante qu’affichent les deux stars et de leur répartition des rôles au Barça: Messi compte 9 passes décisives toutes compétitions confondues cette saison, dont cinq pour Neymar, actuel meilleur buteur du club catalan avec 10 buts en 10 matches.

Messi et Neymar marquent et sortent

Mais outre ses passes, Messi n’est pas en reste en terme de buts: sur une récupération haute du Barça, Iniesta a alerté le quadruple Ballon d’Or en profondeur et ce dernier a conclu l’action sans trembler, même si le gardien a ralenti la course du ballon (24).

Soit son neuvième but de la saison avec Barcelone toutes compétitions confondues, et surtout le 69e but en Ligue des champions de sa carrière, égalant le total de son rival Cristiano Ronaldo.

Messi aurait pu viser le record absolu de Raul (71 buts), meilleur buteur de l’histoire de la C1, mais ses tentatives (49, 51) n’ont pas payé et il a dû céder sa place après l’heure de jeu en vue du clasico du week-end.

L’Argentin se consolera avec la perspective de pouvoir devenir samedi le meilleur buteur absolu de la Liga, puisqu’il n’est plus qu’à un but du mythique attaquant basque Telmo Zarra (251 buts), qu’il pourrait égaler voire dépasser au Bernabeu.

Neymar aussi a été remplacé à l’heure de jeu pour préserver ses forces mais jamais l’Ajax n’a semblé vraiment en mesure de contester la mainmise catalane, d’autant qu’il a fallu attendre la 41e minute pour voir la première frappe néerlandaise.

Pour le reste, toutes les occasions franches ont été barcelonaises: Pedro a trouvé le poteau (29) et Iniesta, sur une magnifique percée plein axe, a vu son tir détourné in extremis par le gardien (39).

Seul motif d’inquiétude pour le Barça, l’état de forme du défenseur Gerard Piqué, qui aurait pu tromper son propre gardien sur un ballon dégagé du tibia (63).

À ce titre, la réduction du score par El Ghazi (88) a été une bonne piqûre de rappel pour Barcelone en vue de la grande échéance de samedi face au Real Madrid.