GREVE

Et ce mercredi : grève ou pas ?

Et ce mercredi : grève ou pas ?

Les débrayages se multiplient sur le rail. Belga

Après La Louvière, Charleroi, puis Liège, au tour de Namur ce mercredi?

La rumeur court sur le rail, «et je ne vais pas la confirmer, car cela supposerait que nous organisons le mouvement, ce qui n’est pas le cas», affirme Michel Abdissi.

«Il n’y a aucune divergence entre permanents nationaux et régionaux» poursuit le président… namurois de la CGSP-Cheminots: partout, l’heure est à l’explication des implications sociales de la déclaration gouvernementale, et à la mobilisation «pour la manifestation du 6 novembre; les grèves tournantes qui suivront; et la grève générale du 15 décembre».

Cela n’empêche pas les débrayages de se multiplier sur le rail, «provoqués notamment par les déclarations de la ministre de tutelle: Mme Galant a voulu minimiser les chiffres d’économies imposées à la SNCB, mais ce sont bien les 2,1 milliards dont elle avait initialement parlé. Et le public doit savoir qu’une diminution de la dotation, c’est du personnel en moins, et donc une sécurité réduite».

Les grèves ne se déroulent pourtant qu’en Wallonie: «en raison d’une différence de tempérament, peut-être. Et puis la composition du gouvernement, largement flamand, joue sans doute».