EMPLOI

169.000 chômeurs à temps partiel vont perdre 9% de leur revenu

169.000 chômeurs à temps partiel vont perdre 9% de leur revenu

zuchero - Fotolia

Le syndicat chrétien CSC affirme que 169.000 chômeurs à temps partiel perdront 9% de leur revenu.

La CSC explique cette baisse par la réduction, au 1er janvier 2015, des allocations en cas de chômage temporaire (calcul sur 65% du salaire au lieu de 70%) et par le saut d’index annoncé.

Selon la CSC, 168.723 travailleurs se sont trouvés temporairement au chômage en 2013, pour une durée moyenne de 79 jours de chômage. L’immense majorité des travailleurs concernés sont des ouvriers (au moins 92%).

«Cette mesure constitue donc une deuxième gifle pour les ouvriers - à qui on avait promis un statut commun», souligne le syndicat.

«Grâce au chômage temporaire, les employeurs peuvent moduler leurs effectifs de manière assez souple lorsqu’ils traversent des difficultés, sans pour autant devoir licencier du personnel. Nul ne conteste qu’en temps de crise, le chômage économique stabilise automatiquement l’économie, du fait de la protection minimale du pouvoir d’achat. Par son intervention, le gouvernement remet ce principe en cause», estime le syndicat.