Canada: un chauffard qui s'était "radicalisé" aux idées islamistes abattu par la police

(Belga) Un jeune homme a été abattu par la police lundi après avoir blessé deux militaires, dont un gravement, à Saint-Jean sur Richelieu au Québe. Selon la police fédérale, il "s'était radicalisé" aux idées proches des milieux islamistes.

Au volant de son véhicule, le jeune homme de 25 ans a heurté violemment sur un parking de supermarché les deux militaires avant de prendre la fuite. Pris en chasse par la police, le chauffard a perdu le contrôle de son véhicule quelques kilomètres plus loin. Après une embardée, la voiture s'est retrouvée sur le toit dans un fossé au bord de la chaussée. L'homme a réussi à s'extirper de son véhicule puis s'est dirigé vers les policiers avec une arme blanche à la main, selon des témoins. La police a fait feu à plusieurs reprises et l'homme est décédé après avoir été acheminé au centre hospitalier le plus proche. "Cet individu était connu des autorités fédérales, incluant notre équipe intégrée de sécurité nationale à Montréal et d'autres autorités" qui avaient connaissance "qu'il s'était radicalisé", a indiqué la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) dans un communiqué. Interrogé lors des questions au gouvernement lundi dans l'après-midi, le Premier ministre Stephen Harper avait laissé entendre que la piste "terroriste" était retenue. "Nous sommes au courant de ces informations et elles sont en effet troublantes", avait répondu M. Harper à l'adresse d'un député qui avait parlé d'"une possible attaque terroriste". (Belga)