5,9 millions d’économies pour 2015 / Qui bâtira la nouvelle radio-télé ?

RTBF / VRT

RTBF

5,9 millions d’économies pour 2015

La RTBF va devoir économiser 5,9 millions d’euros sur son budget 2015 après les mesures d’économies adoptées par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle verra sa dotation diminuer d’un peu moins de 3% l’an prochain.

Les mesures d’économie sont examinées par la direction. Elle les présentera devant le conseil d’administration, d’ici fin novembre. Le volume d’emploi ne devrait pas être affecté. Sur les 5,9 millions d’euros d’économies, 2 millions viendront de la réduction de la dotation pour Arte Belgique (qui passera de 3 à 1 million d’euros l’an prochain).

Le reste se matérialisera par une réduction des frais dans l’achat de droits de diffusion ainsi que par le report de certains investissements. Les projets immobiliers de la RTBF à Charleroi et au Bld Reyers à Bruxelles ne devraient pas en pâtir. Deux autres grands projets internes en cours, la numérisation de la production et le projet cross-media Studio Talk, seront épargnés.

VRT

Qui bâtira la nouvelle radio-télé ?

Un jury de la VRT, assisté par des experts extérieurs, a retenu la semaine dernière la candidature de cinq maîtres d’œuvre pour la construction de son nouveau bâtiment sur le site Reyers.

Le maître d’œuvre définitif sera connu en mars 2015. Le début des travaux est prévu pour 2017 et ils devraient se terminer en 2019. La VRT devrait dès lors investir la nouvelle implantation dès 2020. Les locaux actuels, à l’exception de la tour, seront démolis.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du projet de développement du site Reyers en pôle métropolitain dédié au secteur des médias.