article abonné offert

ZP MAZERINE ET ORNE-THYLE

Une autonomie d’un enfant de trois ans

«Les personnes âgées désorientées ont pour particularité de progresser tant qu’elles le peuvent. Elles ne s’arrêtent que lorsqu’elles sont bloquées par un obstacle comme une porte, un cul-de-sac dans un couloir, une clôture dans la campagne… Elles commencent alors à tourner en rond et restent ensuite sur place, sans faire demi-tour.