La moyenne des émissions de CO2 des voitures nouvellement immatriculées s’élevait à 119,35 g/km en septembre et est ainsi passée pour le deuxième mois consécutif sous la barre des 120 g/km, indique lundi le SPF Mobilité et Transports.

«Ces dernières années ont été marquées par une baisse continue de la moyenne des émissions de CO2 mais c’est la première fois que ce seuil de 120 g/km n’est pas dépassé pendant 2 mois d’affilée», souligne le SPF. Selon les seuils critiques d’émissions de CO2 fixés par l’Union européenne pour les voitures nouvellement immatriculées, ces véhicules ne pourront dépasser le seuil de 130 g/km en 2015 et de 95 g/km en 2020.

Ces mesures à l’échelle européenne ont porté leurs fruits puisqu’un véhicule émettait en moyenne 124 g/km en 2013 (122 g/km en 2014 selon les estimations), contre 186 g/km en 1995. Avec ces chiffres, la Belgique fait mieux que la moyenne européenne de 127 g/km.