Gil Bidoul Journaliste - Le ciel un peu moins gris au-dessus de Bielmont

Gil Bidoul Journaliste - Le ciel un peu moins gris au-dessus de Bielmont

Tout peut aller (très) vite en football. C’est certainement ce que doivent se dire les Verviétois, au terme d’une semaine pleine de rebondissements.

La semaine passée, les Vert et Blanc apprenaient que le club était menacé (suite à une plainte déposée auprès de l’Union Belge par deux anciens joueurs du matricule 8 réclamant leur argent) de ne plus jouer. Une tuile supplémentaire pour le moral de Béliers déjà pas très fringants sportivement, soit derniers (avec deux petits points) de leur série à ce moment-là.

Dimanche, la réception de Diegem constituait une nouvelle chance pour les troupes de Giorgio Chimento d’enfin accrocher un premier succès -tant attendu – cette saison. Et de laisser cette peu enviable lanterne rouge à leurs adversaires du jour. Pour une fois, les Verviétois ont répondu présent, malgré un début de match qui ne laissait pourtant pas présager un heureux dénouement.

Contre les Bruxellois, les dirigeants verviétois se félicitaient aussi du succès du premier repas (dans les VIP) de la saison à Bielmont, avec 69 couverts. Le tout sous les yeux du nouveau parrain du club -venu pour la première fois – le Hervien Martin Charlier alias Kiki l’Innocent. Que demander de plus à des Béliers qui semblaient bénis des dieux ce week-end!? Grâce à la déroute de Turnhout à Ciney (7-1), les voilà même carrément… barragistes d’un seul coup, laissant Diegem et Turnhout aux places de descendants directs.

Pour couronner le tout, les affaires des Verviétois pourraient même s’arranger davantage encore. Visé, qui vient d’aligner ses U21 à Hoogstraten, pourrait déposer le bilan… ce mercredi, dit-on. Ce qui permettrait de (déjà) connaître le nom du premier descendant au terme de cette saison. Et comme le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres…

Bien sûr, Verviers est encore (très) loin d’être sauvé. Mais le ciel est un peu moins gris au-dessus de Bielmont depuis ce week-end.