« Qu’est ce que tu fous ici ? »

« Qu’est ce que tu fous ici ? »

imagesports.be

Samedi soir, à mon arrivée au hall de Dolhain pour suivre – je l’espérais – un palpitant derby en P2, le coach theutois – Fred Carton – me demandait sur le ton de la plaisanterie ce que je foutais là…

«C’est à Pepinster qu’il faut être ce soir pour suivre le derby contre Charleroi!», plaisantait-il. J’étais au courant, merci. Je venais d’ailleurs d’y déposer mes deux enfants qui se sont régalés… eux!

Car la remarque du coach theutois était prémonitoire. «C’est ça qu’on veut voir», entonnaient les Dolhaintois au terme de leur victoire. Mais non, pas du tout! Certes, les Rouges ont livré une prestation sérieuse et pouvaient légitimement laisser exploser leur joie. Que dire alors de la sortie des Theutois? En un mot, lamentable! Leur cri d’équipe «one team» est en total décalage avec la réalité. Pas le moindre collectif en effet sur le terrain, pas un soupçon de solidarité non plus entre des individualités qui très vite se tiraillaient. Comme souvent dans ce cas de figure, les critiques envers l’arbitrage servaient de soupape avec deux techniques à la clé. Jusqu’à fâcher les quelques supporters qui avaient commis, eux aussi, l’erreur de se déplacer en terres limbourgeoises. Personnes n’y a trouvé son compte, vous non plus Messieurs les joueurs vous ne vous êtes pas amusés…