LIÈGE

La péniche du pont d’Ougrée devrait être bientôt retirée de la Meuse

Près de trois ans après son naufrage, la péniche du pont d’Ougrée pourrait enfin être sortie de l’eau. Face au refus du propriétaire de prendre en charge le renflouement, la Région wallonne a décidé d’intervenir, mais pas avant la fin 2014 voire le début 2015.

Drôle de spectacle en bord de rive droite de la Meuse. Depuis janvier 2012 (date de la vidéo ci-dessus), une péniche immergée attend d’être sortie des eaux du fleuve. Celle-ci s’était échouée lors d’une nuit d’intempérie, après avoir heurté la pile du pont d’Ougrée (Seraing).

Au départ, son renflouement avait été annoncé dans la semaine suivant l’accident qui n’avait pas fait de blessé. Mais la situation s’était corsée. L’assureur du propriétaire du bateau qui transportait 720 tonnes de concassé calcaire, était prêt à intervenir à hauteur de 93.723 euros. Or l’enlèvement de l’épave et la réparation des dégâts au pont d’Ougrée auraient coûté près du double, 180.000 euros.

Une somme que ni le propriétaire, ni l’assureur ne semblent disposés à couvrir, alors qu’ils y sont normalement tenus. Face à leur inertie, la Région wallonne a décidé de procéder elle-même à l’évacuation. Elle a lancé une procédure de passation de marché en juillet dernier, dans l’objectif de faire jouer la concurrence et de pouvoir effectuer l’opération à un coût moindre qu’initialement estimé.

Répondant mercredi à une question du député Philippe Dodrimont, le ministre wallon des Travaux publics Maxime Prévot a précisé que l’enlèvement devrait être réalisé fin 2014, voire début 2015, une fois qu’il sera certain que le propriétaire accepte bien d’abandonner l’épave pour que le renfloueur puisse défrayer la revente de l’épave de ses prestations.