Sambreville : apprendre aux jeunes les bons réflexes

Sambreville : apprendre aux jeunes les bons réflexes

En claquant dans les mains, le secouriste ne fait rien d’autre que vérifier l’état de conscience de la victime. On ne pratique le massage cardiaque qu’en cas d’inconscience bien sûr. EdA

Une première: l’hôpital d’Auvelais a sensibilisé quelque 200 jeunes aux premiers soins, dont la réanimation cardio-pulmonaire.