DIABLES ROUGES -

Qualifications pour l'Euro 2016: Wilmots ne cracherait pas sur un point en Bosnie

L’entraîneur des Diables rouges s’est montré prudent au moment d’évoquer la Bosnie. Courtois et Nainggolan se sont aussi exprimés.

«Tactiquement, nous devons être préparés à tous les scénarios», a déclaré le sélectionneur Marc Wilmots en conférence de presse.

Après la photo d’équipe, le onze titulaire vendredi a disparu en coulisses. Seuls Nicolas Lombaerts et Dries Mertens ont effectué une série de tours de terrain. Thibaut Courtois a effectué différents exercices avec Simon Mignolet et Jean-François Gillet sous les ordres d’Erwin Lemmens.

Romelu Lukaku, Marouane Fellaini et Sébastien Pocognoli, qui sont montés au jeu vendredi, et ceux qui n’ont pas reçu de temps de jeu se sont entraînés pendant une heure. La session consistait en des exercices avec ballons et quelques matches dans un espace réduit.

Eden Hazard, qui a déclaré forfait vendredi en raison d’un orteil douloureux, était lui aussi de la partie. «Nous lui avons appliqué un gel anesthésiant», a expliqué Wilmots. «De temps en temps, Eden a encore mal. À présent, nous allons voir s’il ne subit aucune réaction.» Divock Origi s’est plaint vendredi soir d’une raideur à la cuisse, mais cela n’inquiète pas Wilmots. Nacer Chadli, aux prises avec un bassin bloqué, est également opérationnel.

«Un point, ne serait certainement pas mauvais»

Les Diables Rouges ont désormais dans le viseur la Bosnie-Herzégovine, qui voudra augmenter son capital point (une unité en deux matches) lundi à Zenica. «Cela me surprendrait si les Bosniens se contentaient d’un point à domicile», a analysé Wilmots. «Au Pays de Galles, ils ont joué en 4-4-2, mais nous ne savons pas comment ils vont nous affronter. Ce soir, nous allons analyser les images vidéos des Bosniens. Tactiquement, nous devons être préparés à tous les scénarios. Contre Andore, nous avons constamment mis la pression, et, en possession de balle, nous étions constamment en mouvement. Je serais très content si je pouvais voir cela contre un adversaire plus fort, et en déplacement.»

«En prenant trois points à Zenica, nous ferions une bonne affaire. Un point, ce ne serait certainement pas mauvais. Partout, nous essayons de prendre le match en main, avoir le plus la possession du ballon, créer trois à quatre occasions et être efficients», a conclu Wilmots, qui s’envolera avec sa sélection pour Sarajevo dimanche matin. Dimanche soir, un entraînement est prévu au stade Bilino Polje.

«Un match complètement différent»

Après sa commotion subie en Premier League face à Arsenal, la présence de Thibaut Courtois entre les perches belges a fait couler beaucoup d'encre durant la semaine qui a précédé le match des Diables Rouges face à Andorre vendredi soir.

Finalement, il a tenu son rang lors de la victoire 6-0 des Belges contre les Andorrans. «J'ai pris beaucoup de repos après ma commotion», a déclaré le gardien de Chelsea lors d'une conférence de presse samedi à Neerpede. Courtois a tenu a rassurer tout le monde suite au choc subit à la tête lors d'un duel avec Alexis Sanchez (Arsenal) le week-end dernier.

«Après le match je me suis rendu à l'hôpital pour y faire un scanner. Dès mardi je me sentais mieux mais Chelsea ne voulait prendre aucun risque. Jeudi matin, j'ai encore fait un léger entraînement à Londres avant de m'envoler pour la Belgique. Vendredi on m'a fait subir un dernier test crânien pour s'assurer que tout était en ordre. Quand vous êtes physiquement prêt, vous voulez absolument disputer une rencontre pour votre pays devant 45.000 supporters», a-t-il déclaré.

Un match où Courtois s'est finalement très peu illustré. «Malgré le peu de ballons que j'ai eu à négocier, le public m'a souvent applaudi, peut-être pour me tenir éveillé.» Malgré la large victoire obtenue face à Andorre vendredi soir, Courtois reste lucide et concentré sur le match qui attend les Diables lundi. «Contre la Bosnie, ça sera un match complètement différent. C'est possible de gagner contre Andorre quand on est à 60 ou 70% de sa forme. Contre la Bosnie, il ne faudra pas être à 100% mais bien à 120%.»

«L'attention que je reçois désormais est agréable»

Radja Nainggolan a fêté sa première titularisation avec les Diables Rouges vendredi lors de la victoire 6-0 contre Andorre. «L'attention que je reçois à présent fait du bien», a déclaré le médian de l'AS Roma samedi, en conférence de presse à Neerpede, au centre d'entraînement d'Anderlecht.

«Wilmots m'a dit qu'il était content de ma prestation contre Andorre», a raconté Nainggolan. «Maintenant ce n'est pas seulement à moi, mais à tout le groupe de poursuivre sur notre lancée contre la Bosnie-Herzégovine. L'attention que je reçois à présent ici fait du bien. Quand j'étais encore à Cagliari, je jouais déjà bien, mais j'étais moins médiatisé. Si j'étais un jeune joueur en Belgique, je recevrais probablement plus d'attention.» Lundi, la Belgique est attendue à Zenica par la Bosnie-Herzégovine d'Edin Dzeko (Manchester City) et Vedad Ibisevic (Stuttgart), qui n'a pris qu'un point dans ses deux premiers matches de qualification.

Les Diables Rouges devront aussi tenir à l'œil Miralem Pjanic, équipier de Nainggolan à la Roma. «Pjanic est, pour moi, l'un des meilleurs milieux de terrain. Physiquement il est peut-être moins fort, mais techniquement il fait partie des plus doués. De plus, il a une très bonne frappe de loin. Un marquage direct est nécessaire pour ne pas le laisser jouer. Je suis cependant convaincu qu'avec nos qualités, nous devons pouvoir gagner en Bosnie. Ce sera peut-être un enfer à Zenica? J'y suis habitué dans le football italien. Je ne fais pas beaucoup attention à ce qu'il se passe en dehors du terrain.»