DIABLES

Wilmots: «On a demandé à Origi s'il comptait marquer ou pas»

Wilmots: «On a demandé à Origi s'il comptait marquer ou pas»

Origi fera examiner sa cuisse aujourd’hui. Wilmots a plaisanté de ses essais qui ont touché du bois. Reporters

Le sélectionneur belge a apprécié le comportement collectif des Diables. Mais Origi et Hazard sont incertains pour le match en Bosnie.

Marc Wilmots, est-ce le match auquel vous vous attendiez?

J’avais demandé aux joueurs de presser haut, de créer des mouvements et des permutations et de se montrer patients. J’ai vu tout cela, oui. D’ailleurs, à la mi-temps, je n’avais tout simplement rien à leur dire. Sauf de continuer comme cela.

Vous n’avez pas été tenté de leur demander de se ménager en vue du match de lundi?

Non, pourquoi? La clé de ce genre de match, c’est d’être collectif. Et c’est ce qu’ils ont fait. Il n’y a que quand on tente de longues courses individuelles qu’on se fatigue. Là, il fallait simplement faire circuler le ballon, éviter tout risque de blessure et éviter de prendre un avertissement. On a bien fait ça, sans oublier de régaler le public. D’ailleurs, il y a eu une vraie communion entre l’équipe et les tribunes.

Divock Origi est sorti en se plaignant de la cuisse. Qu’en est-il?

Il ne savait pas dire s’il s’agissait d’une crampe ou d’autre chose. On va lui faire passer un examen ce samedi pour être fixé. Il a aussi joué un bon match. Bon, on lui a quand même demandé à un moment s’il comptait marquer ou pas (rire!). Il a fini par trouver le chemin des filets et c’est très bien comme cela.

Cette première titularisation de Nainggolan?

J’en suis ravi. Il a été très bon. Il apporte de la technique et du caractère, exactement comme il le fait à Rome. Par ailleurs, tandis que Chadli, qui enchaîne les matches avec Tottenham a pu paraître un peu fatigué par moments, c’est bien d’avoir pu donner un peu de temps de jeu à Fellaini. Et si ça fait en plus plaisir à Manchester United, tant mieux.

Eden Hazard pourra-t-il jouer en Bosnie, lundi?

Pour le moment, impossible de répondre. Rien n’est moins sûr. Son orteil n’est pas joli à voir et vendredi, il n’était qu’à 60% de ses possibilités à l’entraînement. J’ai des solutions, c’est vrai, mais j’aimerais vraiment compter sur Eden en Bosnie. On verra s’il s’entraîne correctement ce week-end.

La Bosnie qui n’a qu’un point sur six…

Elle devra donc faire le jeu face à nous. Pour mon équipe à Zenica, j’ai déjà une idée derrière la tête…