article abonné offert

NANDRIN

Grâce à Saint-Martin, l’eau a jailli à Lubumbashi

Grâce à Saint-Martin, l’eau a jailli à Lubumbashi

«L’eau a jailli instantanément», ont raconté les directeurs de l’orphelinat dans leur mail. EdA

Quelque 4070€: voilà ce qu’avait récolté l’école Saint-Martin pour son projet Carême l’année scolaire dernière à force de collations vendues à la récréation et une marche parrainée.

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 42 des 198 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?