article abonné offert

BASTOGNE

Si l’État n’investit pas, ce sera la cata

Si l’État n’investit pas, ce sera la cata

Pour Colette Golinvaux, ne plus investir c’est créer de la pauvreté. EdA

Le secteur de la construction est anxieux au vu des projets politiques. La présidente de la CNC Colette Golinvaux craint pour l’avenir.