Van Lierde pour un doublé

Frederik Van Lierde espère rééditer son exploit de 2013. Mais la concurrence sera féroce. BELGA

La plupart des favoris au rendez-vous, et en grande forme, et une chaleur accablante qui annonce des conditions de course dantesques: cette édition 2014 de l’Ironman d’Hawaï promet d’être grandiose.

Parmi les prétendants au titre mondial, deux Belges. Frederik Van Lierde d’abord. Candidat à sa propre succession, le triathlète flandrien, déjà 3e en 2012, se dit plus affûté que l’année dernière et vient de passer deux semaines à Phoenix afin de s’acclimater à la chaleur. Reste à espérer qu’il aura bien digéré une semaine pré-course plutôt éprouvante en raison de ses obligations vis-à-vis des sponsors et des médias.

Marino Vanhoenacker, le plus âgé des participants belges (38 ans) revient avec la ferme intention de se mêler à la lutte pour les lauriers. Forfait en 2013, mais aussi 6e en 2006, 5e en 2007 et 3e en 2010, l’athlète de Jabbeke – qui, en 2011, à Klagenfurt (Autriche) a dépossédé Luc Van Lierde de son record du monde sur le triathlon complet – peut prétendre à la victoire s’il évite une baisse de régime à pied comme ce fut le cas quelques fois par le passé.

Onzième en 2012 et 8e l’an passé, Bart Aernouts peut encore améliorer son classement. À 30 ans, le citoyen de Merksem, champion du monde de duathlon en 2010, n’a sans doute pas encore atteint l’apogée de sa carrière sur le triple effort.

Enfin, Sofie Goos, 30 ans, défendra nos couleurs chez les dames. L’Anversoise, 25e en 2012 et 19e l’an passé, espère cette fois se hisser dans le top 15.