FOOTBALL -

Belgique – Andorre 6-0: départ idéal dans la route vers l’Euro 2016

Mission accomplie! Les Diables sont logiquement venus à bout de la modeste équipe d’Andorre pour leur premier match de qualification à l’Euro 2016. Ils ont fait le plein de confiance avant le déplacement en Bosnie lundi.

Belgique - Andorre 6-0
Arbitre:
M. Boiko (Ukr).
Buts: De Bruyne (1-0 sur pen et 2-0, 30e et 34e), Chadli (3-0, 37e), Origi (4-0, 58e), Mertens (5-0 et 6-0, 65e et 68e).
BELGIQUE: Courtois, Alderweireld, Kompany (55e Pocognoli), Lombaerts, Vertonghen, Defour, Nainggolan, De Bruyne, Chadli (61e Fellaini), Mertens, Origi (66e Lukaku).
ANDORRE: Pol, Nicolas, E. Garcia, Lima, Maneiro, Rubio (61e Lorenzo), Ayala, Vieira, Vales, Martinez (78e Moreno), Riera (72e M. Garcia).

Ce qu’il faut retenir du match

Sans Hazard, avec Courtois. Eden Hazard a déclaré forfait en cours de journée. La star de Chelsea souffre d’une contusion à un orteil et Marc Wilmots souhaite le ménager. «Mercredi, il s’est entraîné à 60-70%. Jeudi, il a fait une glissade et il s’est encore fait mal à son orteil. Il a très mal avec son ongle. Je ne sais pas s’il sera prêt lundi en Bosnie», a dit à son sujet le sélectionneur qui a choisi le duo Mertens-Chadli sur les ailes. Thibaut Courtois a quant à lui bien tenu sa place. Et même s’il n’avait pas été remis de sa commotion encourue dimanche dernier contre Arsenal, le gardien aurait sans doute pu jouer tant il n’a rien eu à faire…

3 poteaux pour commencer. Les Andorrans avaient-ils emmenés un chat noir avec eux? Toujours est-il que la poisse a collé aux crampons des Diables durant la première demi-heure. De Bruyne a d’abord touché le poteau d’entrée de jeu sur un centre-tir avant qu’il n’offre deux caviars à Origi qui a connu pareille mésaventure au quart d’heure et à la 21e (poteau puis latte).

Le déclic sur penalty. Il a fallu attendre la demi-heure pour secouer les filets de Pol. Via un penalty obtenu par Mertens. En l’absence de Hazard, c’est De Bruyne qui s’y est collé. Et comme il nous avait confié en mai dernier, il ne rate jamais ce genre d’exercice. Le verrou avait sauté, la fête pouvait commencer.

3 buts en 7 minutes. De Bruyne, magistralement servi par Origi, a signé un doublé 4 minutes plus tard. Le médian de Wolfsburg, toujours au four et au moulin, compte désormais 8 buts en 28 caps, ce qui en fait le 3e meilleur buteur du groupe de Wilmots derrière Lukaku (10) et Mirallas (9) si on comptabilise le match amical contre le Luxembourg en mai. Dans la foulée, Chadli «tuait» le match à la 37e sur un centre de Vertonghen pour un but 100% Tottenham, même s’il a aussi pu compter sur la mauvaise sortie du gardien.

Kompany ménagé. Vu le score, Wilmots s’est permis de sortir son capitaine à la 55e. «Tout va bien», a rassuré le défenseur de Manchester City après le match. Le sélectionneur a aussi donné du temps de jeu à Fellaini, qui n’avait qu’un petit quart d’heure dans les jambes depuis la fin août et à Lukaku, qui a logiquement pris le relais d’Origi.

Origi marque aussi des points. L’attaquant de Lille a été titularisé pour la 4e fois consécutive en équipe nationale. Et il a rendu la confiance de son coach en marquant son 2e but après celui contre la Russie au Mondial. Il était là récompensé de ses efforts après avoir touché le poteau et la barre transversale en 1re mi-temps. Le buteur de 19 ans garde a priori une longueur d’avance sur Lukaku dans la lutte pour le poste d’attaquant de pointe.

Mertens à la fête. Déjà buteur contre l’Australie, le Napolitain a remis le couvert. Et plutôt deux fois qu’une. D’abord de la tête svp, sur un centre-tir d’Alderweireld repoussé par la barre transversale, puis dans son style avec une frappe dans l’angle opposé. 6-0, la messe était dite.

Stats impressionnantes. 75% de possession de balle, 44 tirs à 3, 676 passes contre 46... Vous avez dit victoire indiscutable?

Le plus gros score depuis 9 ans. Il fallait remonter au 8-0 contre Saint- Marin le 7 septembre 2005 pour trouver trace d’un match où les Diables avaient marqué plus de 5 buts. L’adversaire était certes modeste du haut de sa 203e place mondiale. Mais la victoire permet de faire le plein de confiance avant le déplacement en Bosnie lundi. Des Bosniens tenus en échec au pays de Galles après leur défaite inaugurale contre Chypre le mois dernier. Du coup, les Diables prennent la 2e place du groupe B.