CYCLISME

Eurométropole Tour : Bos gagne la 3e étape, Démare reste leader

Eurométropole Tour : Bos gagne la 3e étape, Démare reste leader

Theo Bos s’est imposé au sprint à Middelkerke. BELGA

Le Néerlandais Theo Bos (Belkin) a remporté la 3e et avant-dernière étape de l’Eurométropole Tour en devançant au sprint le champion de Belgique Jens Debusschere et le champion de France Arnaud Démare, ce samedi à Middelkerke.

Ce dernier, lauréat des deux premières étapes, conserve la tête du classement général avec six secondes d’avance sur Debusschere et Bos, qui a décroché ce samedi sa 9e victoire de la saison.

La 4e et dernière étape est programmée dimanche entre Mons et Tournai et propose aux coureurs sept ascensions du Mont Saint-Aubert situé quelques kilomètres avant la ligne.

« Je suis super-heureux, a réagi Theo Bos après sa victoire d'étape. C'est ma dernière course avec Belkin. Cette victoire est donc aussi un cadeau d'adieu pour toutes ces belles année et les chouettes moments que j'ai vécus dans l'équipe. »

« J'ai essayé de rester à l'avant toute la journée, car il y avait du vent et à plusieurs reprises, il y a eu des bordures, continue le Néerlandais. C'était une course très nerveuse. Qui était à l'arrière avait des problèmes. Les leaders sont restés un peu trop longtemps à l'avant à mon sens. Il y avait bien un tempo dans le peloton, mais ça a duré longtemps avant de boucher le trou. J'avais encore deux équipiers avec moi, Dennis van Winden et Graeme Brown. J'ai demandé à Van Winden de nous tirer, Brown m'a lancé dans la dernière ligne droite. J'ai attendu longtemps avant de sortir, car le vent était de face sur la ligne d'arrivée. »

Arnaud Démare : « Le vent a rendu l'étape de samedi difficile »

Le vent côtier a, selon Arnaud Démare, corsé les débats de ce samedi : « L'étape de samedi a été rendue difficile par le vent et les bordures. De plus, il y avait le feu dans la finale car les 4 échappés avaient encore 2:20 d'avance à 20 kilomètres de l'arrivée. L'équipe FdJ.fr a fait un bon travail mais nous avons perdu des unités dans la finale, notamment Yoann Offredo sur crevaison. J'ai toutefois conservé Mickaël Delage pour la préparation du sprint. On a attendu le dernier moment pour lancer la manoeuvre, d'un peu loin certes. Le principal pour moi est de conserver le maillot et de prendre encore quelques secondes (4) de bonifications. »

Jens Debusschere : « Tout peut changer ce dimanche »

Déjà deuxième de la 2e étape de l'Eurométropole Tour, vendredi à Nieuport, Jens Debusschere a de nouveau échoué dans la roue du vainqueur du jour ce samedi à Middelkerke, le Néerlandais Theo Bos (Belkin). A six secondes du leader du classement général, le champion de Belgique estime que tout reste possible dans la dernière étape dimanche.

« La journée a été dure et il n'a pas été facile de revenir sur les quatre coureurs échappés qui étaient très forts, a indiqué Jens Debusschere. De plus, le vent soufflait de face dans la ligne droite d'arrivée. Tout s'est bien passé jusqu'au dernier virage. J'ai alors pris la roue d'Arnaud Démare qui était un peu loin, vers la 20e position. Revenir sur l'avant du peloton n'a pas été simple. Je termine à nouveau 2e de justesse et c'est dommage car je pense que je peux gagner à l'Eurométropole Tour. Seule ma journée de jeudi n'a pas été bonne à cause de problème stomacaux. Je me sens bien et je pense que tout peut encore se passer dimanche. Je connais bien la difficulté du jour, le Mont Saint-Aubert. Il faudra jouer le tout pour le tout. »

Jens Debusschere avait remporté l'Eurométropole 2013 en terminant 2e du sprint de la dernière étape tournaisienne derrière l'Allemand John Degenkolb.